Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Traversée VTT des Préalpes

10 septembre étape 15 de Soleihas à Gilette 73 km

19 Janvier 2018 , Rédigé par christianfargeix

10 septembre étape 15 de Soleihas à Gilette 73 km
10 septembre étape 15 de Soleihas à Gilette 73 km

Aujourd'hui je partais pour une étape tranquille, je me demandais même si je n'arriverais pas à Nice ce soir. C'était oublier que j'étais dans les Alpes! A 8H je descends pour déjeuner, je suis reçu par l'ours de service, le patron, qui me balance une réflexion désobligeante, jugeant sans doute que je suis trop matinal! J'en prendrai 2 autres le temps de déjeuner, ma tête ne devait pas lui revenir mais ceci explique peut-être pourquoi il ne trouve pas de personnel, serveurs et cuisiniers ne restant que quelques jours en poste avant d'abandonner, m'expliquait hier soir sa femme beaucoup plus sociable. L'auberge reste cependant une bonne adresse, confort et bonne table, peut-être y aller en hiver quand l'ours hiberne ! La pluie a cessé mais il fait plutôt froid (9 degrés). Les 7 premiers km par la route en descente sont frigorifiants. On entend des chiens aboyer partout, c'est l'ouverture de la chasse! Dans la descente j'entre dans mon 7e département, les Alpes maritimes. Quand on est descendu il faut remonter, par un chemin plutôt roulant mais bien imbibé par les fortes pluies d'hier. Puis c'est encore une erreur de trajectoire due à un sentier bien camouflé dans la végétation et je perds bien 1 heure et plusieurs kilomètres à tourner en rond avant de le découvrir. Le sentier est plein de racines mouillées et…vous l'avez deviné la roue avant ripe sur l'une d'elles et c'est la gamelle, je suis projeté par-dessus le guidon et ma tête frôle un arbre de quelques cm, j'ai eu très peur. Par contre mon genou gauche lui, a dérouillé ainsi que le haut de ma cuisse, mais rien de cassé, tout au plus un ou deux bleus. Je repars sur le sentier mais j'ai pris peur et mets souvent pied à terre pour assurer. Ensuite le sentier suit une rivière mais tout en zigzag montants et descendants sur une forte pente, pas très marrant! Je n'ai rien à manger sauf 2 ou 3 barres de céréales, il est midi, aucun ravitaillement possible, pas le moindre village et en plus c'est dimanche! Ensuite commence une montée d'enfer de 6 km débutant par un sentier très abrupt, tout en poussette, puis continuant par un chemin plus roulant mais très pentu et se terminant en apothéose sur 1 km par un sentier rocailleux et plein de rochers à escalader, le truc déjà difficile à pied sans vélo et qui devient un calvaire avec un vélo et 10 kg de bagages. Le dénivelé est de 200 m sur 1 km. Arrivé en haut je pousse un ouf de soulagement mais c'était sans connaitre la suite car la descente est du même acabit et en plus agrémentée de quelques passages vertigineux, franchement je me fais c…. J'atterris enfin sur une route étroite, je roule à gauche car le précipice est à droite et je bénis le ciel de ne pas avoir croisé une seule voiture car je suis incapable de me rabattre à droite. J'arrive à 15H à Aiglun, village accroché à la montagne. Le paysage est époustouflant, magnifique mais pour moi surtout angoissant à cause de mon vertige. Je trouve une auberge/gite où je suis très bien accueilli, on me sert même un plat chaud, je suis affamé et épuisé. J'y rencontre un couple d'écossais qui séjournent ici quelques jours tant ils trouvent le coin "wonderfull". Ils m'incitent à rester pour me reposer jusqu'à demain, il serait raisonnable que je cède à cette invitation mais je décline, trop angoissé et pressé de sortir de ce nid d'aigle vertigineux. Plus tard je regretterai, j'aurais dû me maitriser et rester. Je décide donc de descendre sur Gilette par la route où je trouve une chambre d'hôte, certes un peu chère (on n'est pas loin de Nice) mais très confortable. Les 2 restaurants du village sont fermés, la propriétaire me propose un repas qu'elle fait d'ailleurs très bien et tout bio. Elle me raconte ses déboires avec un magasin bio qu'elle a tenté d'implanter à Nice mais qui n'a pas fonctionné à cause du manque de stationnement. Elle me propose de la glace pour mettre sur mon genou qui est un peu douloureux, il est grand temps d'arriver au bout de l'aventure. A 9H dodo, demain c'est l'arrivée.

10 septembre étape 15 de Soleihas à Gilette 73 km
10 septembre étape 15 de Soleihas à Gilette 73 km
10 septembre étape 15 de Soleihas à Gilette 73 km
10 septembre étape 15 de Soleihas à Gilette 73 km
10 septembre étape 15 de Soleihas à Gilette 73 km
10 septembre étape 15 de Soleihas à Gilette 73 km
10 septembre étape 15 de Soleihas à Gilette 73 km
10 septembre étape 15 de Soleihas à Gilette 73 km
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article